Gymnopus (Marasmius) androsaceus, champignon Parachute crin

Embranchement: Basidiomycota - Classe: Agaricomycètes - Ordre: Agaricales - Famille: Marasmiaceae

Distribution - Histoire taxonomique - Etymologie - Identification - Notes culinaires - Sources de référence

Gymnopus androsaceus - Parachute en crin de cheval

Il y a peu de différence évidente entre ce petit champignon et le parachute à collier, Marasmius rotula jusqu'à ce que vous regardiez sous le bonnet, mais vous verrez alors que les branchies du parachute en crin de cheval sont attachées directement à la tige et non à un collier. D'autres traits distinctifs sont la tige remarquablement longue par rapport à la taille de la calotte, et les fils fins en crin de cheval de mycélium densément entrelacé s'étendant vers l'extérieur à partir de la base de la tige à la recherche d'un nouveau substrat à coloniser.

Gymnopus (Marasmius) androsaceus - Parachute en crin de cheval

Distribution

Une découverte assez commune en Grande-Bretagne et en Irlande, Gymnopus androsaceus est présente dans toute l'Europe continentale ainsi que dans de nombreuses régions d'Asie et d'Amérique du Nord. Ils peuvent être petits, mais ces petits champignons savent grimper, et souvent ils ne se produisent pas seuls mais en groupes de cinq à cinquante fruits.

Gymnopus androsaceus, vue sur les branchies, le chapeau et les tiges

Histoire taxonomique

L'espèce a été décrite en 1753 par Carl Linnaeus, qui lui a donné le nom binomial Agaricus androsaceus . (Dans les premiers jours de la taxonomie fongique, la plupart des champignons branchiaux étaient initialement placés dans un genre géant Agaricus , maintenant largement redistribué à travers de nombreux autres genres.) C'est en 2004 que cette espèce a été renommée Gymnopus androsaceus , à la suite de travaux publiés par Mycologues américains Juan Luis Mata et Ronald H Petersen (né en 1934).

Gymnopus androsaceus a plusieurs synonymes, dont Agaricus androsaceus L., Merulius androsaceus (L.) With., Marasmius androsaceus (L.) Fr., Androsaceus androsaceus (L.) Rea et Setulipes androsaceus (L.) Antonín.

Étymologie

Gymnopus, le nom générique, vient de Gymn - signifiant nu ou nu, et - pus signifiant pied, tige ou tige; par conséquent, la racine nue est la conséquence. L'épithète spécifique androsaceus vient de andros - ce qui signifie une petite plante ou herbe, plus le suffixe - aceus qui a de nombreuses interprétations, y compris `` avec la qualité (ou la couleur) de '', ou `` ressemblant étroitement '', ou encore plus vaguement `` relatif à '' . Ainsi, androsaceus peut être interprété comme `` ressemblant beaucoup à une minuscule plante '' - et nous devons nous rappeler que les champignons étaient considérés comme des plantes lorsque Carl Linnaeus appelait le Horsehair Parachute.

Guide d'identification

Casquette de Gymnopus androsaceus

Casquette

Convexe initialement, s'aplatissant avec un centre déprimé à maturité; sec, lisse, rainuré radialement et froissé; 0,4 à 1 cm de diamètre. Chamois rosâtre au centre mais généralement beaucoup plus pâle vers la marge (parfois presque blanc pur).

Branchies de Gymnopus androsaceus

Branchies

Adnate; loin; chamois rosâtre, devenant ocre à l'âge.

Tige

Très mince, dur et raide, lisse; 2,5 à 5 cm de long et 0,5 à 1 mm de diamètre; brun rougeâtre près de l'apex; dessous brun très foncé ou noir; pas de bague de tige.

Spores de Gymnopus androsaceus

Les spores

Ellipsoïde ou moins communément dacryoïde (en forme de larme), lisse, à paroi mince, 6,5-9 x 3,5-5 μm, avec un appendice hilaire proéminent; hyalin; inamyloïde.

Afficher une plus grande image

Spores de Gymnopus androsaceus , parachute de crin de cheval

Les spores X

Impression de spores

Blanc.

Odeur / goût

Pas distinctif.

Habitat et rôle écologique

Sur du bois mort, généralement issu de feuillus à feuilles caduques.

Saison

De juin à novembre en Grande-Bretagne et en Irlande.

Espèces similaires

Une espèce similaire Marasmius rotula, connue sous le nom de parachute à collier, a ses branchies attachées à un collier qui entoure la tige.

Notes culinaires

Ce petit champignon est généralement considéré comme non comestible. Dans tous les cas, il est beaucoup trop insignifiant pour avoir une valeur culinaire, et nous n'avons donc pas de recettes de soupes ou d'autres plats de champignons à base de cette espèce.

Sources de référence

Fasciné par les champignons , Pat O'Reilly 2016.

Dictionnaire des champignons ; Paul M. Kirk, Paul F. Cannon, David W. Minter et JA Stalpers; CABI, 2008

L'histoire taxonomique et les informations sur les synonymes de ces pages sont tirées de nombreuses sources, mais en particulier de la GB Checklist of Fungi de la British Mycological Society et (pour les basidiomycètes) de la liste de contrôle de Kew des Basidiomycota britanniques et irlandais.