Pluteus podospileus, rare champignon des bois

Embranchement: Basidiomycota - Classe: Agaricomycètes - Ordre: Agaricales - Famille: Pluteaceae

Distribution - Histoire taxonomique - Etymologie - Identification - Notes culinaires - Sources de référence

Pluteus podospileus

À de très rares exceptions près, les champignons Pluteus (communément appelés «boucliers») nécessitent un examen microscopique afin de parvenir à une identification sûre au niveau de l'espèce. Pluteus podospileus n'est pas une exception.

Ce champignon forestier rare d'été et d'automne pousse sur le bois en décomposition des arbres feuillus. La calotte rayée radialement et les branchies rose pâle sont des caractéristiques communes à un certain nombre d'autres petits champignons boucliers.

Distribution

Répandu mais assez rare en Grande-Bretagne et en Irlande, enregistré principalement dans le sud, ce champignon pourrissant des bois est parfois trouvé dans la plupart des autres parties de l'Europe continentale, de la Scandinavie à la péninsule ibérique, mais plus particulièrement là où les hêtres sont abondants. Pluteus podospileus est également signalé en Amérique du Nord et en Australie.

Histoire taxonomique

Le basionyme de cette espèce a été établi lorsqu'il a été décrit en 1887 par les mycologues italiens Pier Andrea Saccardo et Guiseppe Cuboni (1852 - 1920); ils lui ont donné le nom scientifique binomial Pluteus podospileus sous lequel il est généralement connu aujourd'hui.

Les synonymes de Pluteus podospileus incluent Leptonia seticeps GF Atk., Pluteus minutissimus Maire, Pluteus seticeps (GF Atk.) Singer et Pluteus podospileus f. minutissimus (Maire) Vellinga.

Étymologie

Pluteus , le nom du genre, vient du latin et signifie littéralement une clôture ou un écran de protection - un bouclier par exemple!

L'épithète spécifique podospileus vient du grec podo - signifiant pied, et - spilos ( σπίλος ) signifiant une tache, une tache ou une tache; Par conséquent, podospileus implique «avec un pied tacheté» (et pour lire la tige quand on se réfère aux champignons, bien sûr. Je suis reconnaissant à Jukka K. Korpela de bien vouloir fournir ces informations.

Guide d'identification

Casquette de Pluteus podospileus

Casquette

De 1,5 à 4 cm de diamètre, le capuchon est brun datte à brun noirâtre, couvert de minuscules écailles pointues lui donnant un aspect feutré; convexe d'abord puis aplatie, parfois légèrement ombonale; strié translucide vers la marge. La chair du chapeau est blanchâtre.

Tige

La tige mesure 2 à 4,5 cm de long et 1 à 3 mm de diamètre s'élargissant légèrement vers la base. Sa couleur de fond est blanchâtre; strié longitudinalement; couvertes de minuscules écailles de floculose brunâtres souvent plus densément dans la partie inférieure de la tige. La chair de la tige est brun grisâtre.

Pileipellis de Pluteus podospileus

Pileipellis

La pileipellis est composée d'éléments pyriformes (en forme de poire et donc apparaissant ronds lorsqu'ils sont vus directement au-dessus, mais en forme de larme inversée lorsqu'ils sont vus en vue de côté) entrecoupés d'éléments assez moins allongés, fusiformes à cylindriques.

Afficher une plus grande image

Pileipellis de Pluteus podospileus

X

Branchies de Pluteus podospileus

Branchies

Les larges branchies libres et encombrées sont d'abord blanches et deviennent roses puis rose brunâtre à mesure que les spores mûrissent.

Cheilocystidia de Pluteus podospileus

Cheilocystidia

Ce sont les cystidies qui se produisent sur les bords des branchies. Chez Pluteus podospileus, ils sont clavés à fusiformes.

Afficher une plus grande image

Cheilocystidia de Pluteus podospileus

X

Spore de Pluteus podospileus

Les spores

Subglobuleuse à ovoïde, lisse, 4-7 x 3,5-5 µm.

Afficher une plus grande image

Spores de Pluteus podospileus

les spores X

Impression de spores de Pluteus podospileus

Impression de spores

Rose pâle.

Odeur / goût

Agréable mais pas distinctif.

Habitat et rôle écologique

Presque toujours solitaire, mais parfois en petits groupes sur des souches et des branches tombées en décomposition de feuillus, en particulier le hêtre et le frêne, favorisant les sites humides et souvent les zones riches en craie.

Saison

Fructification en Grande-Bretagne et en Irlande en été et en automne.

Espèces similaires

Pluteus umbrosus est généralement beaucoup plus gros; il a un chapeau velouté radialement plissé plutôt qu'un chapeau velouté plat.

Notes culinaires

Pluteus podospileus n'est pas connu pour être comestible et doit donc être évité.

Sources de référence

Fasciné par les champignons , Pat O'Reilly 2016.

Orton, PD (1986). Flore des champignons britanniques: Agarics et Boleti. Vol 4. Pluteaceae: Pluteus & Volvariella. Royal Botanic Garden: Édimbourg, Écosse.

Funga Nordica : 2e édition 2012. Edité par Knudsen, H. & Vesterholt, J. ISBN 9788798396130

Liste BMS des noms anglais des champignons

Dictionnaire des champignons ; Paul M. Kirk, Paul F. Cannon, David W. Minter et JA Stalpers; CABI, 2008

L'histoire taxonomique et les informations sur les synonymes de ces pages sont tirées de nombreuses sources, mais en particulier de la GB Checklist of Fungi de la British Mycological Society et (pour les basidiomycètes) de la liste de contrôle de Kew des Basidiomycota britanniques et irlandais.

Remerciements

Cette page comprend des photos aimablement fournies par David Kelly.