Laccaria laccata, champignon trompeur

Embranchement: Basidiomycota - Classe: Agaricomycètes - Ordre: Agaricales - Famille: Hydnangiaceae

Distribution - Histoire taxonomique - Etymologie - Identification - Notes culinaires - Sources de référence

Laccaria laccata - Trompeur

Laccaria laccata est un champignon des bois très commun, et là où vous en trouvez un, vous en trouverez probablement beaucoup plus. Les trompeurs sont des champignons mycorhiziens. La couleur de la casquette change de manière assez significative avec l'âge et dépend également de la météo, et cette caractéristique est à l'origine du nom commun.

Distribution

Abondant dans toutes sortes de forêts en Grande-Bretagne et en Irlande, Laccaria laccata se rencontre également dans toute l'Europe continentale et en Amérique du Nord.

Laccaria laccata - Trompeurs sur une rive boisée herbeuse

Histoire taxonomique

Le mycologue autrichien Giovanni Antonio Scopoli a décrit ce champignon des bois en 1772, en le nommant Agaricus laccatus . (Dans les premiers jours de la taxonomie fongique, la plupart des champignons branchus étaient placés dans un gigantesque groupe d' Agaricus , qui a depuis été divisé en de nombreux autres genres, laissant dans le genre Agaricus un groupe relativement petit de `` vrais champignons '', comme ils le sont parfois C'est le mycologue britannique Mordecai Cubitt Cooke qui a déplacé cette espèce dans son genre actuel en 1884, date à laquelle l'épithète spécifique a été changée en laccata .

Laccaria laccata a une vaste gamme de synonymes, dont Agaricus laccatus Scop., Agaricus incanus Bull., Agaricus farinaceus Huds., Agaricus rosellu s Batsch, Clitocybe laccata (Scop.) P. Kumm., Laccaria affinis (Singer) Bon, et Laccaria scotica (Chanteur) Contu.

Laccaria laccata est l'espèce type du genre Laccaria .

Étymologie

Le nom générique Laccaria se traduit par «laque» (peinture brillante), et l'épithète spécifique laccata signifie verni ou enduit de laque. C'est ce que j'appelle la tautologie du champignon, ou pour le dire autrement ... à la réflexion peut-être pas, car cela serait tautologue!

Guide d'identification

Un groupe de trompeurs pâles

Communément (et plus justement) connu sous le nom de Deceiver, ce champignon très variable n'est pas toujours facile à identifier avec certitude. Les larges branchies et les tiges fibreuses creuses sont des caractéristiques utiles, mais la taille, la forme et la couleur de la calotte ne sont pas d'une grande aide car elles sont disponibles dans de nombreuses variétés. Souvent, cependant, vous trouverez des casquettes brunes, bronzées et presque blanches ensemble - comme dans les deux groupes illustrés ici (casquettes plus foncées au loin).

Bonnet humide de Laccaria laccata

Casquette

De 2 à 7 cm de diamètre, les calottes de Laccaria laccata sont initialement convexes et deviennent presque plates à maturité.

Par temps pluvieux, les jeunes casquettes d'un Deceiver sont d'un bronzage profond ou d'un brun rougeâtre (parfois comme le spécimen vu ici, mais souvent beaucoup plus orange).

Bonnet de séchage de Laccaria laccata

Pendant les périodes de sécheresse, les chapeaux et les tiges deviennent beaucoup plus pâles chamois et finalement presque blancs. Les très vieux Deceivers deviennent parfois en forme d'entonnoir et très déformés.

Branchies de Laccaria laccata

Branchies

Les branchies larges et profondes du Deceiver sont largement espacées et entrecoupées de branchies plus courtes. Bien avant que le chapeau ne devienne chamois, les branchies bronzées commencent à perdre leur couleur. C'est parce qu'ils sont couverts de spores et - peut-être étonnamment quand vous voyez à quel point les jeunes branchies sont sombres - les spores de ce champignon sont blanches.

Tige

De 6 à 10 mm de diamètre et de 5 à 10 cm de hauteur, les tiges dures et fibreuses sont de plus en plus «poilues» vers la base.

Spores de <em> Laccaria laccata </em>

Les spores

Globose, 7-10 μm de diamètre, avec des épines jusqu'à 1,5 μm de haut.

Afficher une plus grande image

Spores de Laccaria laccata , Deceiver

Les spores X

Impression de spores

Blanc.

Odeur / goût

Pas distinctif.

Habitat et rôle écologique

Parmi les feuilles mortes de toutes sortes de forêts mixtes et sur les landes. Laccaria laccata est ectomycorhizienne avec divers arbres à feuilles larges et conifères, y compris les pins (famille des Pinaceae), les hêtres et parfois les chênes (Fagaceae) et les bouleaux (Betulaceae).

Saison

Juin à novembre en Grande-Bretagne et en Irlande; plus tard dans l'année dans le sud de l'Europe.

Espèces similaires

Laccaria amethystina est un membre de couleur violette du même genre; une fois séché, il devient chamois clair et pratiquement impossible à distinguer de Laccaria laccata .

Laccaria bicolor se distingue par sa tige, qui a une base lilas et une partie supérieure fauve.

Laccaria proxima est similaire, mais a une calotte squameuse et des spores ellipsoïdales.

Laccaria tortilis est un minuscule trompeur au bonnet tordu.

Laccaria laccata - Deceiver, Pays de Galles UK

Notes culinaires

Le Deceiver Laccaria laccata est un champignon comestible, et bien que ce ne soit peut-être pas l'une des meilleures offres de Dame Nature, les bouchons sont très bons lorsqu'ils sont frits, goûtant plutôt comme des champignons de Paris achetés en magasin ( Agaricus bisporus ). Les trompeurs sont également très bien utilisés pour faire de la soupe aux champignons. Les tiges fibreuses dures sont mieux jetées.

Sources de référence

Fasciné par les champignons , Pat O'Reilly 2016.

Giovanni Antonio Scopoli (1772). Flora Carniolica (2e éd.). p.444.

Dictionnaire des champignons ; Paul M. Kirk, Paul F. Cannon, David W. Minter et JA Stalpers; CABI, 2008

L'histoire taxonomique et les informations sur les synonymes de ces pages sont tirées de nombreuses sources, mais en particulier de la GB Checklist of Fungi de la British Mycological Society et (pour les basidiomycètes) de la liste de contrôle de Kew des Basidiomycota britanniques et irlandais.

Remerciements

Cette page comprend des photos aimablement fournies par David Kelly.