Cortinarius collinitus, champignon Webcap ceinturé bleu

Embranchement: Basidiomycota - Classe: Agaricomycètes - Ordre: Agaricales - Famille: Cortinariacées

Distribution - Histoire taxonomique - Etymologie - Toxicité - Identification - Sources de référence

Cortinarius collinitus

Cortinarius collinitus se trouve à la fin de l'été dans les forêts de conifères et, très occasionnellement, dans les forêts à larges feuilles. Ceci est un champignon non comestible et ne doit jamais être collecté car il peut être confondu avec certaines des autres capsules Web qui sont mortellement toxiques.

L'identification des webcaps est très difficile, et malheureusement il existe de nombreuses espèces brunâtres avec des caractéristiques macroscopiques similaires à ce membre plutôt indescriptible du clan.

Distribution

Une espèce rare en Grande-Bretagne et en Irlande, le Blue-girdled Webcap se produit dans toute l'Europe du Nord et est également ont été signalés en Amérique du Nord (bien qu'il soit loin d'être clair si les champignons européens et américains de ce nom sont en fait la même espèce). Recherchez cette carte Web dans les plantations de conifères sur un sol acide.

Histoire taxonomique

Lorsque le mycologue britannique James Sowerby (1757 - 1822) a décrit cette webcap en 1797, il lui a donné le nom scientifique binomial Agaricus collinitus . (Un grand nombre de champignons branchiaux ont été déversés dans le genre Agaricus dans les premiers jours de la taxonomie fongique; la plupart ont depuis été déplacés vers d'autres genres laissant dans le genre Agaricus actuel un nombre beaucoup plus petit de champignons branchiaux qui sont parfois appelés le C'est un autre mycologue britannique, Samuel Frederick Gray (1766 - 1828) qui, en 1821, transféra cette espèce au genre Cortinarius , établissant ainsi son nom scientifique actuellement accepté comme Cortinarius collinitus .

Les synonymes de Cortinarius collinitus (Sowerby) Gray comprennent Agaricus collinitus Sowerby et Cortinarius muscigenus Peck.

Étymologie

Le nom générique Cortinarius est une référence au voile partiel ou cortina (signifiant un rideau) qui recouvre les branchies lorsque les coiffes sont immatures. Dans le genre Cortinarius, la plupart des espèces produisent des voiles partiels sous la forme d'une fine nappe de fibres radiales reliant la tige au bord du capuchon plutôt qu'une membrane solide.

Entièrement justifiée mais dérivée d'une racine qui n'est pas immédiatement évidente, l'épithète spécifique collinitus vient du latin et signifie «enduit» ou «graissé».

Toxicité

Ce champignon (comme la plupart des autres espèces du même genre) est généralement considéré comme «suspect» et peut contenir des toxines dangereuses; il ne doit pas être recueilli pour être mangé. Certaines espèces de Cortinarius brun rougeâtre avec lesquelles le Webcap à ceinture bleue pourrait être confondu contiennent la toxine orellanine, qui, si elle est consommée, détruit les reins et le foie humains.

Guide d'identification

Casquette

Les jeunes calottes sont convexes, puis presque aplaties mais conservent généralement un large umbo et une marge légèrement enroulée même lorsqu'ils sont complètement développés. Les calottes varient du brun moyen au brun foncé, généralement avec une région plus claire près du bord et avec de légères stries radiales.

Très visqueux par temps humide, les bouchons finissent par sécher pour donner une finition lisse et brillante. Le diamètre varie de 3 à 10 cm à maturité.

Branchies

Les branchies sont proches et initialement blanches ou gris violacé pâle au début, devenant brun rouille à mesure que les spores mûrissent.

Tige

Le haut du stipe est blanc; la partie centrale est irrégulièrement cerclée des restes de voile visqueux et teintée de violet; la partie inférieure est de couleur marron.

7 à 20 mm de diamètre et de 5 à 12 cm de hauteur.

Les spores

Ellipsoïdale à citronnée ou en forme d'amande; à parois épaisses; rugueux et verruqueux, 13-16 x 7,5-9,5 μm; inamyloïde.

Impression de spores

Brun rouille.

Odeur / goût

Aucune odeur significative; goût doux mais pas distinctif.

Habitat et rôle écologique

Dans les forêts de conifères acides marécageuses; rarement sous les arbres à larges feuilles.

Saison

Août à octobre en Grande-Bretagne et en Irlande.

Sources de référence

Fasciné par les champignons , Pat O'Reilly 2016.

Funga Nordica , Henning Knudsen et Jan Vesterholt, 2008.

Fungi of Switzerland Agarics , partie 3: Cortinariaceae, Breitenbach, J., Kränzlin, F.

Dictionnaire des champignons ; Paul M. Kirk, Paul F. Cannon, David W. Minter et JA Stalpers; CABI, 2008

L'histoire taxonomique et les informations sur les synonymes de ces pages sont tirées de nombreuses sources, mais en particulier de la GB Checklist of Fungi de la British Mycological Society et (pour les basidiomycètes) de la liste de contrôle de Kew des Basidiomycota britanniques et irlandais.