Fraxinus excelsior, frêne, guide d'identification

Embranchement: Magnoliophyta - Classe: Magnoliopsida - Ordre: Lamiales - Famille: Oleaceae

Frêne au début du printemps

Le frêne est originaire de Grande-Bretagne. Ces arbres, qui sont l'un des derniers à éclater en feuilles au printemps et pourtant parmi les premiers à laisser tomber leurs feuilles à la moindre gelée du début de l'automne, peuvent vivre plus de 400 ans, atteignant une hauteur de 45 m dans des situations idéales. Ils semblent faire mieux dans des endroits abrités et ensoleillés.

Tronc d'un frêne

Le bois de frêne est un matériau traditionnel pour les manches d'outils, les raquettes de tennis et les queues de billard; il est également utilisé comme bois de chauffage car c'est l'un des rares types de bois qui brûle bien même lorsqu'il est «vert» (fraîchement coupé). Traditionnellement, le frêne était taillé, souvent dans des haies, et des preuves sous la forme d'énormes fûts avec de multiples troncs émergeant à hauteur de tête peuvent encore être vus dans de nombreuses régions de Grande-Bretagne et d'Irlande.

Bourgeons de frêne

Au fur et à mesure que l'hiver avance, les bourgeons d'Asnd deviennent plus évidents. Leur coloration gris foncé ou noir mat est particulièrement distinctive, faisant du frêne l'un des arbres à feuilles caduques les plus faciles à identifier avant l'éclatement des bourgeons.

Les feuilles du frêne sont souvent parmi les dernières à s'ouvrir (et elles sont aussi parmi les premières à tomber en cas de gel au début de l'automne); il est peu probable qu'ils soient confondus avec les feuilles de l'un quelconque des feuillus feuillus à feuilles caduques que l'on rencontre couramment à l'état sauvage en Grande-Bretagne et en Irlande, à l'exception peut-être des feuilles de sureau; mais l'écorce d'un arbre aîné est si distinctive que la confusion entre le frêne et l'aîné est peu probable. Les fleurs de frêne s'ouvrent avant l'éclatement des bourgeons foliaires, les fleurs femelles étant un peu plus longues que les fleurs mâles.

Feuilles de frêne

Feuilles de frêne au printemps

Fleurs femelles du frêne

Fleurs femelles

Graines de frêne

Graines de frêne, communément appelées `` clés ''

Les fleurs femelles se développent en fruits, et parce qu'elles pendent en grappes, les fruits du frêne sont communément appelés «clés».

Certains arbres - le houx par exemple - produisent des fleurs mâles et femelles sur des arbres séparés; ils sont appelés «dioïque», ce qui se traduit par «deux maisons». D'autres espèces produisent des fleurs mâles et femelles sur le même arbre. Les frênes semblent indécis sur la question du sexe: certains sont mâles, certains sont femelles et d'autres produisent à la fois des fleurs mâles et femelles - généralement bien séparées mais sur le même arbre. Cela seul est assez étrange, mais le frêne a un autre tour dans sa manche. Un arbre mâle un an peut produire des fleurs femelles le lendemain, et un arbre femelle peut devenir mâle.

Silhouette de frêne en hiver

En hiver, le frêne a une silhouette distinctive. Les branches inférieures pendent mais ont ensuite des extrémités retournées, et dès le début de l'année, à la mi-janvier, les gros bourgeons noirs, d'où émergeront des feuilles vert vif au printemps, sont clairement visibles même de loin.

Les frênes appartiennent à la famille des oliviers, Oleaceae. Malgré la similitude de la forme des feuilles, le Rowan ou Mountain Ash, Sorbus aucuparia , et le vrai Frêne, Fraxinus excelsior , ne sont pas étroitement liés; en fait, les Rowans appartiennent à la famille des roses, les rosacées, et sont donc plus étroitement liés au laurier, au prunellier, à l'aubépine et au cerisier sauvage.

Champignons associés aux frênes

Peu de plantes et encore moins de champignons poussent sous le frêne (bien que les frênes soient connus pour former des relations mycorhiziennes avec certains cèpes et au moins une espèce d' Amanita ).

Les frênes endommagés et mourants sont souvent attaqués par le champignon Polyporus squamosus , Dryad's Saddle.

Xylaria polymorpha

Les frênes sur pied morts, les troncs et les branches tombés abritent cependant de nombreux champignons pourrissants du bois, dont plusieurs des plus gros ascomycètes tels que les doigts de l'homme mort, Xylaria polymorpha (ci-dessus) et les gâteaux du roi Alfred, Daldinia concentrica (ci-dessous). Les gâteaux du roi Alfred, également connus sous le nom de boules de crampes, sont des corps de fruits durs et non comestibles qui apparaissent le plus souvent sur les frênes, mais sont également observés occasionnellement sur le hêtre. À l'intérieur du corps du fruit, il y a des couches concentriques gris argent et noir - d'où l'épithète spécifique.

Daldinia concentrica