Psathyrella multipedata, champignon brittlestem groupé

Embranchement: Basidiomycota - Classe: Agaricomycètes - Ordre: Agaricales - Famille: Psathyrellaceae

Distribution - Histoire taxonomique - Etymologie - Identification - Notes culinaires - Sources de référence

Psathyrella multipedata - Brittlestem groupé

Plusieurs des brittlestems fructifient en grappes, mais aucune en grappes aussi denses en forme de bouquet que Psathyrella multipedata . Bien que multipédonnées signifie avoir plusieurs pieds, les groupes des nombreuses pattes au sein d'une grappe de ces champignons partagent un seul pied lorsqu'ils se rejoignent pour former une base commune.

Recherchez d'impressionnants groupes touffetés de brindilles en grappes sur le sol dans les bois ouverts ainsi que sur les pelouses et les bords de route où il y a du bois pourri enterré.

Psathyrella multipedata, Portugal

Distribution

Peu commun mais assez répandu dans les zones boisées de toute la Grande-Bretagne et de l'Irlande, le Brittlestem groupé se trouve également dans tout le continent européen et dans de nombreux autres pays, y compris l'Amérique du Nord.

Histoire taxonomique

Le basionyme de cette espèce date de 1905, lorsque le mycologue américain Charles Horton Peck (1833-1917) décrivit le Clustered Brittlestem, lui donnant le nom scientifique binomial Psathyra multipedata .

Ce n'est qu'en 1941 que ce champignon des bois a acquis son nom scientifique actuellement accepté lorsqu'un autre Américain, Alexander Hanchett Smith, a transféré cette espèce au genre Psathyrella .

Psathyrella multipedata, montrant la nature touffue des fruits

Les synonymes de Psathyrella multipedata comprennent Psathyra multipedata Peck et Psathyra stipatissima JE Lange.

Étymologie

Psathyrella , le nom du genre, est la forme diminutive de Psathyra , qui vient du mot grec psathuros signifiant friable; c'est une référence à la nature friable des chapeaux, des branchies et des tiges des champignons de ce genre, dont la caractéristique vient de leur nom commun collectif de «champignons brittlestem».

L'épithète spécifique multipedata signifie `` avec des pieds de mai '' - une référence au fait que ces champignons grégaires pourrissants du bois poussent en touffes à partir d'une base commune comme s'ils se foulaient les orteils. (L'image de gauche d'un groupe de champignons brittlestem groupés dans le sud du Portugal illustre cette caractéristique.)

Guide d'identification

Casquette de Psathyrella multipedata, Brittlestem groupé

Casquette

0,5 à 3 cm de diamètre, conique ou convexe et plus tard en forme de cloche mais jamais entièrement plate; surface soyeuse et lisse; hygrophane, rougeâtre ou brun argileux à l'état humide, séchant l'ocre pâle mais conservant souvent un centre brunâtre.

Branchies

Adnate ou annexé; gris-brun clair avec des bords blancs, devenant finalement brun foncé.

Tige

4 à 10 cm de long et 3 à 6 mm de diamètre; blanc à l'apex, plus brun vers la base; pas de bague; plusieurs tiges fusionnées à la base pour former des grappes.

Les spores

Ellipsoïdal, lisse, 6,5-10 x 3,5-4um, avec un pore germinatif.

Impression de spores

Brun pourpre foncé.

Odeur / goût

Pas distinctif.

Habitat et rôle écologique

Saprobie, sur bois enterré et bois tombé en décomposition dans une forêt ouverte.

Saison

De juin à novembre en Grande-Bretagne et en Irlande.

Espèces similaires

La souche commune Brittlestem Psathyrella piluliformis , qui pousse sur du bois dur mort, est d'un brun argileux pâle lorsqu'elle est jeune et sèche pour devenir ocre et finalement presque blanche.

Psathyrella multipedata, Pembrokeshire, Pays de Galles UK

Notes culinaires

Dans de nombreux guides de terrain (mais pas tous), Psathyrella multipedata est enregistré comme «comestible mais pas valable», tandis qu'un guide de terrain l'enregistre comme non comestible ou comestible inconnu. Ces champignons ne sont pas substantiels et il en faudrait beaucoup pour préparer un repas, donc à moins que vous ne soyez désespéré et que rien d'autre ne soit disponible, le Clustered Brittlestem ne vaut probablement pas la peine d'être considéré comme un objet de collection culinaire.

Sources de référence

Fasciné par les champignons , Pat O'Reilly 2016.

Bertrand, G. (1913). Quelques notes sur les Psathyra et les Psathyrella récoltés en Lorraine. Bulletin Trimestriel de la Société Mycologique de France 29: 185-188, tab. 8.

Dictionnaire des champignons ; Paul M. Kirk, Paul F. Cannon, David W. Minter et JA Stalpers; CABI, 2008

L'histoire taxonomique et les informations sur les synonymes de ces pages sont tirées de nombreuses sources, mais en particulier de la GB Checklist of Fungi de la British Mycological Society et (pour les basidiomycètes) de la liste de contrôle de Kew des Basidiomycota britanniques et irlandais.