Pholiota squarrosa, champignon Shaggy Scalycap

Embranchement: Basidiomycota - Classe: Agaricomycètes - Ordre: Agaricales - Famille: Strophariaceae

Distribution - Histoire taxonomique - Etymologie - Identification - Notes culinaires - Sources de référence

Pholiota squarrosa, Shaggy Scalycap - spécimens matures

Pholiota squarrosa apparaît à la base de vieux arbres et parfois sur les souches d'arbres abattus - principalement des espèces à feuilles larges mais aussi parfois des conifères, notamment des épicéas.

Le Shaggy Scalycap est souvent confondu avec le Honey Fungus ( Armillaria mellea et espèces similaires). Les deux groupes peuvent être facilement distingués en prenant une empreinte de spores: les espèces Armillaria produisent des empreintes de spores blanches tandis que tous les champignons Pholiota ont des spores brunes.

Pholiota squarrosa, sud de l'Irlande

Distribution

Localement commun mais autrement rare dans la plupart des régions de Grande-Bretagne et d'Irlande, en particulier là où les hêtres poussent dans les prairies ouvertes ou dans les haies sur un sol alcalin. Le Shaggy Scalycap, également appelé dans certains guides de terrain le Shaggy Pholiota, se trouve dans toute l'Europe continentale et aux États-Unis et dans certaines parties du Canada.

Histoire taxonomique

Cette espèce a été décrite en 1771 par le scientifique allemand Christian Ehrenfried Weigel (1748-1831) qui l'a nommée Agaricus squarrosus - dans les premiers jours de la taxonomie fongique, la plupart des champignons branchus étaient placés dans le genre Agaricus , qui a ensuite été décomposé en plusieurs autres. genres que nous utilisons aujourd'hui. Le Shaggy Scalycap a été transféré à son genre actuel par le mycologue allemand Paul Kummer en 1871, date à laquelle son nom scientifique est devenu Pholiota squarrosa.

Pholiota squarrosa, Huntingdonshire, Angleterre

Pholiota squarrosa est l'espèce type du genre Pholiota , qui contient quelque 150 espèces connues dans le monde. Les champignons de ce groupe ont généralement des surfaces de coiffe gluantes, en particulier par temps humide, et les écailles couvrent généralement une partie ou la totalité de la surface de la coiffe et souvent aussi la tige. Leurs spores brunes (en masse) sont des ellipsoïdes à surface lisse, chacun avec un pore germe (un petit trou ou une région très mince dans la paroi des spores où émerge le mycélium en germination).

Les synonymes de Pholiota squarrosa comprennent Agaricus floccosus Schaeff., Agaricus squarrosus Weigel, Lepiota squarrosa (Weigel) Gray, Agaricus verruculosus Lasch et Dryophila squarrosa (Weigel) Quél.

Étymologie

Dérivé du mot grec Pholis , signifiant une échelle, le nom générique Pholiota signifie écailleux.

L'épithète spécifique squarrosa ajoute juste un peu plus de détails car elle se traduit par «avec des écailles dressées».

Guide d'identification

Casquette de Pholiota squarrosa

Casquette

Les calottes de Pholiota squarrosa mesurent de 4 à 12 cm de diamètre; ocre jaune ou jaune paille; couvertes d'écailles brunes triangulaires retournées en anneaux plus ou moins concentriques.

Convexes au début, les coiffes s'aplatissent avec l'âge mais conservent une marge enroulée.

La chair de la calotte est jaune très pâle et elle est assez ferme.

Voile et branchies de Pholiota squarrosa

Branchies

Les branchies adnées bondées du Shaggy Scalycap sont d'abord jaune grisâtre pâle, devenant cannelle à mesure que les spores mûrissent.

Un voile en forme de cortina recouvre les jeunes branchies.

Tige

De 7 à 15 mm de diamètre et de 6 à 15 cm de hauteur, la tige présente un anneau nettement écailleux en dessous duquel elle est recouverte d'écailles très similaires à celles du chapeau. La partie supérieure de la tige au-dessus de l'anneau est plus claire et lisse.

Spore de Pholiota squarrosa

Les spores

Ellipsoïdal, lisse; 5,5-9 x 3,5-5 μm, avec un pore apical de germes.

Afficher une plus grande image

Spores de Pholiota squarrosa , Shaggy Scalycap

Les spores X

Impression de spores

Brun rouille.

Odeur / goût

Odeur et goût de radis (un goût légèrement amer).

Habitat et rôle écologique

Saprobie ou éventuellement faiblement parasitaire; En petites grappes à la base de souches ou d'arbres à larges feuilles vivants ou morts, en particulier le hêtre; parfois aussi à la base des souches de conifères.

Saison

Août à novembre en Grande-Bretagne et en Irlande.

Espèces similaires

Pholiota flammans est de forme et de taille similaires, mais sa couleur est orange vif ou jaune-orange et c'est une saprobe, présente sur des souches de conifères en décomposition.

Certaines formes d' Armillaria mellea , le champignon du miel, sont squameuses mais leurs empreintes de spores sont blanches plutôt que brunes et les branchies ne s'assombrissent pas de manière significative avec l'âge.

Pholiota squarrosa, sud de l'Angleterre

Notes culinaires

Malgré leur apparence attrayante, ces champignons et d'autres écailles ( espèces Pholiota ) ne sont certainement pas des champignons comestibles, bien que dans le passé certains membres de ce genre étaient considérés comme tels.

Sources de référence

Fasciné par les champignons , Pat O'Reilly 2016.

Société britannique de mycologie (2010). Noms anglais pour les champignons

Funga Nordica , Henning Knudsen et Jan Vesterholt, 2008.

Dictionnaire des champignons ; Paul M. Kirk, Paul F. Cannon, David W. Minter et JA Stalpers; CABI, 2008

L'histoire taxonomique et les informations sur les synonymes de ces pages sont tirées de nombreuses sources, mais en particulier de la GB Checklist of Fungi de la British Mycological Society et (pour les basidiomycètes) de la liste de contrôle de Kew des Basidiomycota britanniques et irlandais.

Pholiota squarrosa, Rob Evans

Remerciements

Cette page comprend des photos aimablement fournies par David Adamson, Rob Evans et Simon Harding.