Fomes fomentarius, champignon du sabot / champignon de l'amadou

Embranchement: Basidiomycota - Classe: Agaricomycètes - Ordre: Polyporales - Famille: Polyporaceae

Distribution - Histoire taxonomique - Etymologie - Identification - Notes culinaires - Sources de référence

Fomes fomentarius - Champignon du sabot

Tinder Fungus et Hoof Fungus sont deux noms communs pour le polypore persistant et coriace Fomes fomentarius . Ce champignon de grande taille attaque principalement le bouleau mais parfois le hêtre et le sycomore. La chair brun cuir pâle était utilisée pour allumer des feux (elle brûle très lentement); pour cette raison, on lui a donné le nom de Tinder Fungus.

Distribution

Rare dans le sud de la Grande-Bretagne et en Irlande; commune en Ecosse et dans le nord de l'Europe continentale.

Fomes fomentarius - Hoof Fungus sur un peuplier dans le sud de la France

Les pêcheurs de truite avaient l'habitude de transporter des morceaux de champignons séchés, avec lesquels ils séchaient leurs mouches artificielles pour les faire flotter. Appelé «amadou», le matériau était spécialement traité et avait la réputation d'agir comme un desséchant très efficace.

C'est l'un des champignons de parenthèse trouvés parmi les possessions d'Otzi l'homme des glaces, un homme de 5000 ans dont le corps a été conservé dans un glacier des Alpes de l'Ötztal à la frontière entre l'Autriche et l'Italie, où il a été découvert par des randonneurs en 1991. Il Il semble probable qu'Otzi transportait ce matériel afin d'allumer un feu à la fin d'une journée dont il n'a pas vécu pour voir la fin.

Le cadavre momifié d'Otzi est actuellement exposé au musée d'archéologie du Tyrol du Sud à Bolzano (Tyrol du Sud, Italie).

Les crochets de Hoof Fungus montrés à gauche poussaient sur un peuplier malade dans le sud de la France. Les peupliers peuvent vivre plusieurs années avec cette attaque fongique, mais progressivement les arbres s'affaiblissent jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus survivre. Peu de temps après la mort d'un arbre, les supports de Hoof Fungus cessent de croître, mais ils peuvent rester intacts et attachés au tronc mort pendant un an ou plus.

Le champignon sombre du sabot sur la gauche poussait à partir d'un bouleau argenté tombé dans le Cambridgeshire, en Angleterre.

Fomes fomentarius - Hoof Fungus sur un peuplier dans le Cambridgeshire, Royaume-Uni

Histoire taxonomique

Comme vous pouvez vous y attendre avec un champignon aussi commun et visible, Hoof Fungus n'a pas échappé à l'attention de Carl Linnaeus, qui l'a décrit scientifiquement en 1753 et lui a donné le nom de Boletus fomentarius . En 1821, Elias Magnus Fries approuva le basionyme, renommant cette parenthèse Polyporus fomentarius . Le nouveau genre Fomes a été érigée par Fries en 1849, et le mycologue flamand J ean Jacques Kickx (1842-1887) transféré à ce Hoof Fungus genre en 1867, établissant ainsi son nom scientifique actuellement accepté comme Amadouvier .

Synonymes de Amadouvier comprennent donc Boletus fomentarius L., et Polyporus fomentarius (L.) Fr .

Fomes fomentarius est l'espèce type du genre Fomes .

Étymologie

Fomes , le nom générique, vient du latin et signifie «amadou», et plutôt tautologiquement l'épithète spécifique fomentarius se traduit par «utilisé pour l'amadou».

Guide d'identification

Hoof Fungus sur un tronc de hêtre tombé

Fruitbody

Ce champignon sombre apparaît généralement comme un spécimen solitaire, mais parfois deux étages ou plus sont produits.

Sur le bois sur pied, ce support gagne parfois une prise dans les fentes des troncs d'arbres plus âgés; cependant, le spécimen âgé montré à gauche a été trouvé sur un hêtre tombé.

Champignon de sabot sur un tronc de bouleau argenté

Des couches annuelles de tubes s'accumulent pour produire une grande structure en forme de sabot de 10 à 40 cm de diamètre et jusqu'à 20 cm de profondeur au centre de la ligne de fixation. Après les trois ou quatre premières années, les brackets augmentent régulièrement en épaisseur mais ne poussent pas beaucoup en diamètre - d'où la forme du sabot qui en résulte.

La surface infertile supérieure est de diverses nuances de gris, souvent avec une zone de croissance brunâtre vers le bord extérieur. La surface inférieure (fertile) est blanche ou grisâtre, devenant légèrement brune lorsqu'elle est meurtrie.

Pores de Fomes fomentarius

Pores et tubes

À l'intérieur du corps du fruit, la chair est dure et brun pâle, tandis que les tubes sont d'abord gris-brun pâle mais deviennent brun plus foncé avec l'âge. La surface pâle portant les spores est sensiblement plus douce et a des pores minuscules généralement espacés de 2 à 3 par mm.

Les spores

Oblong-ellipsoïdal, lisse, 15-20 x 5-7μm.

Impression de spores

Citron très pâle.

Odeur / goût

L'odeur est légèrement fruitée; le goût âcre.

Habitat et rôle écologique

Parasite sur les feuillus, en particulier le bouleau et moins souvent le hêtre et le sycomore, mais continue de pousser pendant de nombreux mois comme saprobe sur les troncs morts / tombés. Je viens de voir un champignon sur un chêne-liège, et c'était dans la région de l'Algarve au sud du Portugal.

Saison

Présent toute l'année; excrétion de spores à la fin du printemps et en été.

Espèces similaires

Pourrait être confondu avec certains des champignons du bracket Ganoderma , bien qu'ils libèrent des spores brunes; peut-être également avec Piptoporus betulinus , le polypore de bouleau, une parenthèse annuelle qui a une surface supérieure beaucoup plus lisse.

Fomes fomentarius - Hoof Fungus sur un peuplier inAviemore, Ecosse

Notes culinaires

Ces champignons de support sont beaucoup trop durs pour être comestibles.

Sources de référence

Mattheck, C., et Weber, K. Manuel de la décomposition du bois dans les arbres . Association arboricole 2003.

Pat O'Reilly, Fasciné par les champignons , 2016.

Dictionnaire des champignons ; Paul M. Kirk, Paul F. Cannon, David W. Minter et JA Stalpers; CABI, 2008

L'histoire taxonomique et les informations sur les synonymes de ces pages sont tirées de nombreuses sources, mais en particulier de la GB Checklist of Fungi de la British Mycological Society et (pour les basidiomycètes) de la liste de contrôle de Kew des Basidiomycota britanniques et irlandais.

Fomes fomentarius - Hoof Fungus sur un peuplier dans le centre de l'Écosse