Réserve naturelle nationale de la forêt de Pengelli, Pembrokeshire, Pays de Galles

Réserves naturelles, S-West Wales
  • Carte d'introduction et de réserves, sud-ouest du Pays de Galles
  • Allt Rhyd y Groes NNR
  • Réserve végétale Cae Blaen Dyffryn
  • Carmel Woods NNR
  • Coed Rheidol NNR
  • Coedmor NNR
  • Cors Caron NNR
  • Cors Goch Llanllwch NNR
  • Crymlyn Bog and Pant y Sais NNR
  • Réserve Dinas RSPB
  • Dinefwr NNR
  • Réserve WTSWW de Goodwick Moor
  • Dyfi NNR
  • Gower Coast NNR
  • Grassholm NNR
  • Llangloffan Fen NNR
  • Llyn Eiddwen NNR
  • Oxwich NNR
  • Forêt de Pengelli NNR
  • Île Ramsey NNR
  • Rhos Llawr Cwrt NNR
  • Secret Marsh LNR
  • Skomer NNR
  • Stackpole NNR
  • Réserve WTSWW des marais de Teifi
  • Ty Canol NNR
  • Waun Las NNR
  • Whiteford NNR
  • Centre de la sauvagine et des zones humides
  • Réserve RSPB Ynys-hir

Désignations: Pengelli Forest / Pant-Teg Wood SSSI, partie de North Pembrokeshire Woodlands SAC

Ci-dessous: l'entrée de la forêt de Pengelli NNR
L'entrée de la forêt de Pengelli NNR

Ce NNR fait partie du plus grand bloc de forêt ancienne de l'ouest du Pays de Galles. C'est une belle réserve pleine de fleurs et de plantes intéressantes, et vivante avec le chant des oiseaux au printemps et en été.

Le site appartient et est géré par le South and West Wales Wildlife Trust.

instructions

Grille Réf: SN132391

Le village le plus proche de cette réserve naturelle est Felindre Farchog, qui se trouve sur la route A487 Cardigan à Fishguard, mais le virage de Felindre Farchog vers la route de la réserve naturelle est difficile, et la voie a un gué qui varie en profondeur en fonction sur combien il a plu juste avant votre visite!

Ci-dessous: l'A487 tourner vers Pengelli NNR
Le virage vers Pengelli

Une meilleure approche est de tourner à droite de l'A487 (si vous voyagez de Cardigan vers Fishguard) dans une petite voie non signée qui mène vers Pont-gareg et finalement vers Felindre Farchog. Il y a une photo du carrefour routier sur la gauche. C'est le virage après celui qui descend vers Moelgrove. Une fois sur la voie, continuez tout droit, en ignorant tous les virages hors de la voie, et l'entrée de la forêt de Pengelli sera sur la gauche lorsque vous descendez une pente raide.

Accès

Il y a de bonnes pistes dans tout le NNR, mais certaines sont raides et ornées et ne conviennent pas aux personnes en fauteuil roulant ou aux personnes avec des landaus ou des poussettes.

Ci-dessous: une des pistes de la forêt de Pengelli NNR
Une des pistes de Pengelli Forest NNR

Installations

Il n'y a aucune installation dans la réserve autre qu'un panneau d'information et un abri juste à l'intérieur de la réserve.

Description du site

Cette forêt était autrefois un atout précieux pour la population locale, qui abattait les arbres et les vendait comme bois de chauffage. Une partie de la réserve a des pentes douces et un accès facile, et les espèces d'arbres comprennent le frêne, l'aulne, le tremble, l'orme wych et le cerisier sauvage. Le secteur Pant-Teg présente des pentes rocheuses abruptes couvertes principalement de chênes sessiles et de bouleaux.

Sous la canopée des bois se trouvent Hazel, Holly, Choneysuckle et, par endroits, un tapis dense de myrtille. Parmi les autres arbres intéressants, citons l'aubépine du Midland et le pommier indigène.

Ci-dessous: la saxifrage dorée tombe en cascade sur une banque
Saxifrage doré au début du printemps

Les fleurs sauvages sont abondantes. En février, le Golden Saxifrage (Chrysosplenium oppositifolium) est à son meilleur et tombe en cascade sur les berges humides à proximité des cours d'eau. Peu de temps après, viennent les primevères (Primula vulgaris) , les violettes de chien (Viola riviniana) et les anémones des bois (Anemone nemerosa) , et un peu plus tard, l'intruigante horloge de l'hôtel de ville (Adoxa moschatellina) - cette petite plante est difficile à repérer, mais en groupes de cinq les fleurs forment une structure comme un Big Ben miniature. La benoîte d' eau (Geum rivale) est une autre belle fleur sauvage à surveiller au début du printemps.

L'une des choses qui rend la forêt Pengelli NNR vraiment spéciale est qu'il s'agit du seul site de reproduction connu au Pays de Galles de la rare chauve-souris Barbastelle (Barbastella barbastellus) qui, avec sept autres espèces de chauves-souris, se dort et chasse les insectes dans cette belle forêt.

C'est aussi un endroit idéal pour voir des oiseaux, et de nombreuses espèces forestières typiques sont observées à Pengelli, notamment les Chiffchaffs (Phylloscopus collybita) , les rouges-queues (Phoenicurus phoenicurus) et les parulines des bois (Phylloscopus sibilatrix) . Les éperviers (Accipiter nisus) y chassent et on peut entendre les buses (Buteo buteo) pleurer au-dessus de leur tête.

Ci-dessous: les membres du Pembrokeshire Fungus Recording Group en action à Pengelli
Fungi Foray

La forêt abrite des invertébrés intéressants tels que le coléoptère de l'huile (Meloe proscarabeus) . Ce coléoptère sans ailes a été à l'origine classé parmi les poux parce qu'il en ressemble tellement, mais son nom vient de sa capacité à décharger du sang jaune malodorant comme mécanisme de défense lorsqu'il est menacé. Le grillon de la brousse noire (Pholidoptera griseoaptera) se trouve dans la forêt de Pengelli, et c'est l'un des premiers grillons à être entendu au printemps - souvent dès avril.

Le porte- queue violet (Quercusia quercus) et le papillon fritillaire argenté (Argynnis paphia) sont présents en été, bien que le porte-queue violet, qui passe la plupart de son temps à la cime des arbres, soit rarement vu.

Une foule de mammifères - blaireaux, renards et loir (Muscardinus avellanarius) inclus - vivent dans la forêt de Pengelli NNR, tout comme les grenouilles et les tritons dans les zones les plus humides. Le loir se fait rare, mais la forêt de Pengelli avec sa réserve de noisettes à manger ainsi que de chèvrefeuille (il utilise l'écorce pour construire son nid) lui convient très bien. Parfois, des vers lents (Anguis fragilis) font leur apparition, et si vous êtes très immobile et calme, vous pouvez également apercevoir un lézard commun (Lacerta vivipara) par temps chaud.